mis à jour le

Mardi et mercredi, jours de confrontation : Les enseignants déjà sur le qui vive

Le débrayage est annoncé pour demain, mardi ; les enseignants du Cuse, Saems, Sels/ A sont qui vive et annoncent la couleur après l'échec des négociations avec le gouvernement. Motif, non respect des accords signés par le gouvernement en 2003. Mis à part, l'annualisation du salaire des professeurs vacataires, le gouvernement a proposé d'appliquer la validation au 1/3 des années de volontariat, de vacation et de contractualisation pour les enseignants titulaires comme fonctionnaires, sans paiement de rappels. La question de l'indemnité de logement, les passerelles professionnelles sont autant de questions, sur lesquelles, les syndicalistes disent n'avoir aucune garantie. La seule chose qui vaille, c'est l'application des accords signés, disent les syndicalistes dans un communiqué, publié par le journal « enquête ». Mercredi sera donc journée de grève nationale avec le renfort des enseignants de l'élémentaire, du secondaire et du moyen secondaire.

Rewmi. Com/ ID

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye