mis à jour le

Enrichissement illicite - Le patrimoine immobilier de Karim Wade acquis entre 2004 et 2012

Les enquêteurs ont identifié des biens immobiliers immatriculés au nom de Istar Immobilier dont deux terrains d'une superficie totale de 5 000 m2 à côté du Hangar des pèlerins et sur la bande verte. L'enquête a pu établir que Karim Wade a acquis deux autres villas, de part et d'autre de la maison familiale des Wade au Point E. L'une des villas a été acquise auprès de la Société nationale de recouvrement (Snr) pour une modique somme. L'autre villa a été acquise auprès d'héritiers d'une famille d'origine capverdienne. Il est à distinguer que la villa familiale du Point E reste au  nom de Abdoulaye Wade et de son épouse Viviane. Cette villa n'est pas prise en compte dans la mise en demeure, par contre les deux villas achetées par Karim Wade y figurent.
Karim Wade dispose d'un immeuble R+4 flambant neuf sur la Rue 10 à Dakar. Il a confié aux enquêteurs qu'il comptait y loger les collaborateurs de son père à leur retraite. Le montage d'Eden Rock, un complexe constitué d'appartements de haut standing à l'ancien Boulevard Roosevelt à Dakar-Plateau, stupéfie les enquêteurs. A l'origine, il s'agissait d'un terrain de 1 392 m2, appartenant à Abdou Mody Ndiaye, un retraité de Rufisque. L'Etat avait procédé à un échange du terrain contre une villa à Rufisque pour une valeur estimée de 87 millions de francs. Le général Lamine Cissé, ancien ministre de l'Intérieur, bénéficiera d'un bail emphytéotique sur ce terrain. Quand Karim Wade a voulu du terrain, le général Cissé a été vite dégagé par une procédure d'échange de terrains. Ainsi, Bibo Bourgi héritera du terrain pour une valeur de 250 millions de francs. Quelques mois plus tard, précisément en fin 2004-début 2005, six nouveaux titres de propriété foncière ont été créés pour le compte de Bibo Bourgi sur les autres espaces de 7 000 m2 qui se trouvaient sur le même site. Pour ces nouvelles terres, Bibo Bourgi ne payera que 117 millions de francs Cfa. Il érigera donc le complexe Eden Rock sur la superficie totale de plus de 8 300 m2. Les appartements de luxe y sont vendus entre 650 millions et 750 millions de francs l'unité. Des acquéreurs interrogés par les enquêteurs ont affirmé que c'est Karim Wade qui avait joué à l'agent immobilier pour leur vendre les appartements. On retrouve aussi dans le complexe, des appartements appartenant à six sociétés créées au Panama. Bibo Bourgi, interrogé sur ces sociétés, a déclaré en être le propriétaire.
Il a été fait cas dans l'enquête de l'existence de deux appartements à Londres qui appartiendraient à Karim Wade et qui les aurait déjà revendus. La Crei n'a pas encore installé ces appartements dans la procédure faute d'avoir fini de retracer la propriété. Par contre, les enquêteurs ont pu établir que Karim Wade possède un appartement à la rue de la Faisanderie dans le 16ème arrondissement de Paris. La gouvernante de ses enfants vit dans cet appartement. Karim Wade a aussi acquis à la rue Emile Meunier, dans le même quartier chic du 16ème] arrondissement de Paris, deux ap­partements au 4ème et 5ème étage. Il en a fait un duplex. Bibo Bourgi le représente dans le syndic de copropriété.

Mimran offre 500 millions en 2000 à Karim Wade
L'enquête a évoqué une villa à Saint Tropez en France. Karim Wade y prenait régulièrement ses aises et allait dîner au célèbre Nikki Beach. L'enquête a permis d'établir que la villa appartient à l'industriel Jean-Claude Mimran qui la lui prêtait. De même, les enquêteurs ont pu établir qu'à son retour à Dakar, après l'élection de Me Abdoulaye Wade, Karim Wade s'était vu offert la rondelette somme de 500 millions de francs Cfa par le même Jean-Claude Mimran, histoire dit-on de l'aider à se faire une santé financière. Cela fait sourire car Karim Wade a déclaré aux enquêteurs qu'il disposait déjà en 2000 d'un patrimoine évalué à 8 milliards de francs Cfa.
Il a également été question dans les auditions de la gendarmerie de l'appartement dans lequel vivent les enfants de Karim Wade à l'Avenue Victor Hugo, dans le 16ème arrondissement de Paris. L'enquête a établi que l'appartement est au nom de l'homme d'affaires Abbas Jaber.

www.dakaractu.com

Dakaractu

Ses derniers articles: Fête nationale : esprit civique et prise d’armes au menu  Aly Badara Maïga, le plus grand voleur de voiture de l'Afrique de l'Ouest est arrêté par la DIC  Les lions à l'aéroport de Paris pour aller à Conakry