mis à jour le

Chokri Belaïd ou ''Les chênes qu'on abat''


Les démocrates pourront légitimement compter désormais sur la nouvelle icône nationale, l'Antigone tunisienne des temps modernes, Basma Khalfaoui-Belaïd, pour qu'elle poursuive inlassablement le combat du cher disparu.

Par Mohamed Ridha Bouguerra*
Read more ...

Kapitalis

Ses derniers articles: Football-Championnat de Tunisie : Un fauteuil pour cinq  Coup d'envoi, aujourd’hui, du championnat de Tunisie 2013-2014  Tunisie-Politique : L’armée lève les barbelés de la place du Bardo, le sit-in Errahil se ...