mis à jour le

Macky Sall veut redéployer l'industrie sénégalaise

Le président du Sénégal Macky Sall veut relancer l'économie sénégalaise. Il compte y parvenir par une politique industrielle « dynamique et pragmatique », qui prévoit notamment l'extension des unités industrielles et la création d'emplois locaux.

Le président sénégalais Macky Sall a enjoint son gouvernement à mettre en ½uvre « dans les meilleurs délais » une concertation pour la mise en ½uvre prochaine d'un Schéma directeur de redéploiement industriel (SDRI). Jeudi dernier, il a évoqué la question du développement industriel du pays en conseil des ministres. Il a préconisé des solutions de relance dans le cadre d'une politique de promotion de l'emploi local durable. Il compte y parvenir par une politique industrielle « dynamique et pragmatique », qui prévoit notamment l'extension des unités industrielles et la création d'emplois locaux basés sur les avantages sectoriels comparatifs du Sénégal.

Concurrence chinoise

En décembre 2012, M. Sall avait demandé à son gouvernement de prendre en compte les entreprises en difficulté, déplorant que de nombreuses sociétés soient à l'arrêt ou au ralenti, ce qui représente selon lui des pertes à l'économie (emplois, baisse de la production et du volume des exportations). À l'époque, il avait demandé à son Premier ministre de recenser toutes les entreprises en difficulté, principalement dans les secteurs de l'industrie agroalimentaire, des technologies de l'information et de la communication (TIC), de la pêche et du secteur privé. Autre inquiétude, la concurrence chinoise et les produits contrefaits qui pénalisent l'industrie locale.

Secteur informel

De l'avis de Macky Sall, le SDRI devra intégrer la nouvelle carte universitaire, les programmes de développement des collectivités locales, l'essor des TIC, la formation professionnelle, l'emploi des jeunes et des femmes ainsi que la modernisation du secteur informel. Le chef de l'État sénégalais a appelé son Premier ministre, Abdoul Mbaye, à engager la reconfiguration institutionnelle de l'Agence de promotion des sites industriels (Aprosi) pour un meilleur accompagnement du développement des PME/PMI.
Selon le président Macky Sall, une refondation de la politique industrielle sénégalaise suppose une synergie avec la politique de promotion des investissements et de relance économique à travers le Fonds souverain d'investissement stratégique (Fonsis) et le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip).

Jeuneafrique.com

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye