mis à jour le

Karim Wade « trahis » par ses proches

Au cours de leur enquête, les hommes en bleu de la Section de Recherches ont mis à contribution les proches de Karim Wade qu'ils ont entendu l'un après l'autre. Et ces derniers, certainement pour sauver leur peau, n'ont pas hésité à dire tout ce qu'ils savent sur lui.

Parmi ces proches de Karim Wade qui l'ont perdu, Patrick Joseph William qui selon Libération qui donne l'information, est un ami d'enfance du fils de l'ancien président du Sénégal. Ancien directeur général de Ahs, Patrick Williams s'est retrouvé à la tête d'une nouvelle société créée en 2009. La société est dénommée Istar Immobilier et son capital s'élève à 10 millions de francs Cfa. Mais quand les gendarmes ont voulu en savoir un peu plus sur le propriétaire de cette société immobilière, Williams a lâché le morceau en avouant que c'est Karim Wade. Sachant qu'ils tiennent le bon bout, les enquêteurs poussent leurs investigations et découvrent qu'il existe une autre Istar créée le 17 aout 2008 au cabinet de Me Patricia Lake Diop. Il s'agit d'Istar Capital. Cuisinée par les pandores, Me Lake Diop qui est citée dans plusieurs dossiers obscurs sous Wade, confie que cette société appartient à Karim Wade. Elle ne s'arrête pas en bon chemin. Au sujet de Ahs, société d'assistance au Sol à l'aéroport Léopold Sédar Senghor, la notaire des Wade soutient que c'est elle qui l'a créée et a piloté la modification de son capital à la date du 17 avril 2008.

Toujours selon Libération, deux autres proches de l'ancien Président du Conseil de surveillance de l'Agence nationale de l'organisation de la Conférence islamique (Anoci) seront entendus par les gendarmes. Madior Sylla et Ibrahima Sy donnent du lourd au enquêteurs en leur révélant celui qui se cache derrière CD-Média, le groupe de presse éditeur du Pays au quotidien et du dite Lesenegalais.net. Encore Karim Wade. Qui, depuis vendredi 15 mars, est mis en demeure et se trouve dans l'obligation de justifier dans un délai d'un mois l'origine licite de ses biens estimés à 700 milliards FCFA.
setal

www.dakaractu.com

Dakaractu

Ses derniers articles: Fête nationale : esprit civique et prise d’armes au menu  Aly Badara Maïga, le plus grand voleur de voiture de l'Afrique de l'Ouest est arrêté par la DIC  Les lions à l'aéroport de Paris pour aller à Conakry