mis à jour le

Non-assistance aux étudiants de Diourbel : Mor Ngom, Jacques Baudin et Aminata Tall au banc des accusés

Les étudiants originaires de la région de Diourbel ne sont pas du tout contents de certaines autorités de leur localité. Ils accusent Mor Ngom, chef de cabinet du président de la république, le maire de la commune de Diourbel, Jacques Bodin et Aminata Tall, présidente du conseil économique social et environnemental, d'être indifférents à leurs problèmes.


La journée d'intégration des étudiants originaires de la région de Diourbel a été une occasion, pour l'amicale des étudiants, d'exhiber les difficultés qu'elle rencontre dans la capitale. Loin des immeubles que les autorités de Thiès, Saint louis ou encore de Louga ont mis à la disposition des étudiants originaires de leurs localités, les potaches originaires de Diourbel, malgré la multitude des autorités qui occupent de hautes fonctions dans le nouveau dispositif de l'Etat, sont dans de lourdes difficultés. A en croire, Amsatou Fall, coordinateur de cette journée, «les étudiants de Diourbel vivent dans une situation assez particulière à Dakar. Avec la masse d'autorités que nous avons dans le gouvernement, nous ne bénéficions pas d'aide. Ni de la mairie de Jacques Bodin ni de Mor Ngom, le chef de Cabinet du président de la république, encore moins d'Aminata Tall, présidente du CESE. Alors que les édiles et ministres originaires de Thiès, Saint-Louis et Louga louent des maisons et des bus pour les étudiants de leurs localités, nous, personne ne nous assiste. C'est comme si nous sommes orphelins d'autorités». Poursuivant, d'autres étudiants feront savoir que la toute «puissante» Aminata Tall ne proteste que quand ses propres intérêts sont menacés. Cela a été le cas, diront-ils, quand elle a été démise de ses fonctions de ministre de la femme et de la famille, ensuite de secrétaire de la présidence de la république sous Wade. Décriant l'absence à leur journée d'intégration de ces mêmes autorités, les étudiants Diourbelois, cependant, félicité le professeur Lamine Gueye, recteur de l'université Gaston Berger de Saint-Louis, originaire de cette région, parrain de cette manifestation, qui leur a promis assistance.
Ibrahima Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye