mis à jour le

Recrutement dans la fonction publique : Des candidats marchent de Ziguinchor à Dakar

Ils sont plus d'une quarantaine, à avoir quitté la Casamance pour rallier Dakar à pieds, réclamant un recrutement dans la fonction publique. Voulant braver l'interdiction d'aller à la mairie de Pikine, pour exposer leurs doléances, ils seront chassés par les forces de l'ordre qui ont usé de grenades lacrymogènes.


Pourtant, reçus par le ministre du travail, à la direction de la DPV, ils avaient promis de surseoir au mot d'ordre, après avoir été rassurés sur le recrutement de certains parmi eux. En clair, des mesures allaient être prises pour les prendre en charge, même si leur formation n'est pas suffisante pour les insérer dans la fonction publique. Mais, braqués et catégoriques dans leur refus, ces étudiants ont manifesté leur colère, réclamant des postes au sein des institutions. Ils sont 48 dont 3 filles. «Les promesses des autorités ne sont pas rassurantes», dira leur porte-parole, face à la presse. Arrivée à la direction de la DPV depuis le samedi, les étudiants voulaient se rendre à la mairie de Pikine, ce dimanche. Mais, c'est à hauteur de Diamegueune Diacksao, qu'ils ont été interceptés par la police qui leur demandera de rebrousser chemin. S'y opposant, ils seront gazés à la grenade lacrymogène. Ils ont mis plus de 15 jours pour couvrir les 500 km séparant Ziguinchor et Dakar.

Sada Mbodj
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye