mis à jour le

DEVELOPPEMENT Le «Comptoir Solidaire de Développement» lance ses antennes dans la banlieue

Le Comptoir solidaire de développement va procéder, ce mardi, au lancement de ses antennes dans la banlieue Dakaroise, a annoncé son coordonateur Mamadou Diagne, au cours d'un point de presse, hier. Cet organisme de développement compte appuyer les femmes dans l'entreprenariat et leur offrir des débouchées pour le relèvement de leurs niveaux de vie.


Selon le coordonateur du CSD Mamadou Diagne, son organisme de développement a pour objectif d'appuyer les PME et autres OCB constituées par des femmes entrepreneurs du Sénégal et ceci afin de les aider à relever leurs niveaux de vie. Les femmes de la banlieue sont les premières visées par l'organisme, a ajouté M. Diagne qui souligne que sujettes à beaucoup de problèmes, ces femmes bénéficieront de son organisme qui va ainsi constituer un pont entre l'Etat du Sénégal et elles. Il précisera qu'un processus de suivi des activités des femmes sera opéré par ses services, avec la création de plus de 16 antennes décentralisées dans la commune de Pikine et de Guédiawaye. Ces antennes auront aussi un rôle «d'appui conseil avec un autre volet à mettre en place qui est la centrale d'achat». En effet, a-t-il expliqué, «avec notre partenaire, nous allons importer des produits qui, exonérés, vont aller droit aux populations et ces femmes pourront ainsi vendre à petit prix et se faire des bénéfices».
Le vice-questeur de l'Assemblée nationale Awa Niang sera la marraine du projet, selon le coordonateur du CSD.
Les activités qui démarrent sur fonds propres de l'organisme, seront, par la suite, appuyés par l'Etat.
Mamadou DIOUF
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye