mis à jour le

Une deuxième marche pour exiger la libération des détenus

Les habitants de Passakongo, soutenus par leurs frères des villages de Boron, de Koplan, de Happérékuy et de Kankonon, ont organisé le 16 mars 2013, une marche pour exiger la libération des détenus de Passakongo. C'est le secrétaire général de la province du Mouhoun, Victorien N. Oyangraoua les a reçus au gouvernorat de Dédougou. Après la marche du 9 février 2013, les habitants de Passakongo étaient encore dans la rue le samedi 16 mars 2013 pour exiger la libération « immédiate et sans conditions (...) - Infos de l'Ouest