mis à jour le

Collecte de fonds en faveur des Sapeurs-Pompiers de Ouaga : 33 millions de Francs CFA récoltés

La caserne des sapeurs-pompiers de Baskuy accueillait le jeudi 14 mars l'ancien maire de Ouagadougou, Simon Compaoré ainsi que les initiateurs de la collecte de fonds qui aura permis à la BNSP d'investir dans du nouveau matériel dont une ambulance flambant neuve.

Les bérets rouges ont fière allure en ce jeudi matin à la caserne de la Brigade Nationale des Sapeurs-Pompiers de Baskuy. En effet, 33 millions de Francs CFA ont été récoltés à l'occasion de la collecte de fonds organisée du 8 au 16 novembre 2012 à travers tout le pays ; de quoi redonner le sourire aux soldats du feu qui ont pu, grâce à la générosité des Burkinabè, s'offrir une ambulance ainsi que du matériel coûteux (bouteilles d'oxygène, étriers mobiles etc.). A l'origine de cette louable initiative, la comédienne et réalisatrice de Jovial Production, Aminata Diallo Glez plus connu sous le nom de Kadi Joly ainsi que l'ancien maire de Ouagadougou, Simon Compaoré qui, par son parrainage, manifeste tout le respect et le soutien qu'il porte aux pompiers burkinabè.

Une opération « transparente »

A plusieurs reprises, Madame Glez a souligné la « transparence » de cette collecte de fonds et insisté sur le fait que la somme récolté servira bien au règlement du matériel dont la Brigade Nationale des Sapeurs-Pompiers s'est d'ores et déjà dotée. Ce matériel comporte une ambulance équipée, six bouteilles d'oxygène, quinze mano détendeurs, quinze étriers mobiles, quatre bagues R5, dix lots de joints bodock pour étriers et, enfin, trois robinets d'oxygène. La responsable de Jovial Production s'est dite « très satisfaite » de ces investissements et espère que deux ambulances supplémentaires pourront compléter ces achats dans le courant de l'année.

Construction d'une caserne à Boromo

La Secrétaire Nationale de la Loterie Nationale du Burkina (LONAB), Mme Haby Djiga, a annoncé la contribution de sa structure à la construction d'une caserne de sapeurs-pompiers dans la ville de Boromo. Placée sur une parcelle de terrain de 18 700 m2 accordée par la mairie de Boromo, la caserne devrait voir le jour en juin 2013 avant d'être équipée selon les moyens à disposition. Mme Djiga a souligné l'importance de disposer d'une telle caserne idéalement située entre Ouagadougou et Bobo-Dioulasso ainsi que l'investissement conséquent que nécessite une telle entreprise - au-delà du prix de la caserne, l'équipement basique (échelles, casques, uniformes, ambulances...) demande aussi beaucoup d'argent.

« Pas de fumée sans feu »

A l'occasion de son 34e anniversaire, la BNSP a également reçu un chèque d'un million de francs CFA de la part de la Mutuelle des Forces Armées Nationales. Après les remerciements d'usage, l'ancien maire de Ouagadougou s'est livré à un dernier discours dithyrambique à propos du travail des soldats du feu qui, dit-il, lui ont déjà « sauvé la vie ». Par ailleurs, il a aussi pris à parti les journalistes au sujet des incendies de pneu lors des manifestations dans le centre-ville de Ouagadougou. Notre devoir d'information nous oblige, selon Monsieur Compaoré, à « mettre en garde contre ce type d'action qui mettent les biens et les personnes en danger ». Apparemment, certains manifestants auraient déjà empêché les pompiers de faire leur travail en éteignant ces pneus enflammés. Même si nous déplorons bien évidemment ces comportements, il s'agirait aussi d'en déterminer les causes. « Il n'y a pas de fumée sans feu » comme dirait l'autre.

Pierre Mareczko (stagiaire)

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes