mis à jour le

Immolation par le feu : La police et le Rectorat de l’Ucad menacent les étudiants et leurs parents

L'Etat policier » dénoncé par des libéraux est peut-être en marche en catimini au Sénégal. Ce dimanche matin même, la Raddho a regretté la répression de la marche des étudiants, techniciens en agriculture, au niveau de la banlieue de Dakar, ils ont quitté Ziguinchor et ont voulu marcher vers le centre ville.

En tout cas pour éviter d'autres tentatives d'immolation par le feu, la police et l'Université ont par des coups de téléphones, intimidé les premières victimes de ces immolations, notamment Mansour Dieng, le porte-parole de ces étudiants grévistes.

Selon nos sources, sur son lit d'hôpital, Mansour Dieng a reçu le coup de fil du commissaire de la police du Point E. D'un ton menaçant, la police lui a fait part de toutes les informations détenues sur son identité.

Pour sa part, la tutrice a aussi reçu un autre coup de fil, mais cette fois-ci, celui du Recteur de l'Université de Dakar, le Professeur Saliou Ndiaye. Là aussi ce sont des conseils mais avec des menaces voilées. Le Recteur d'indiquer clairement à la tutrice de Mansour Dieng, l'impossibilité de l'inscription de ces étudiants, elle est invité à parler avec Mansour, « un étudiants brillant » selon le Professeur Ndiaye.
pressafrik

www.dakaractu.com

Dakaractu

Ses derniers articles: Fête nationale : esprit civique et prise d’armes au menu  Aly Badara Maïga, le plus grand voleur de voiture de l'Afrique de l'Ouest est arrêté par la DIC  Les lions à l'aéroport de Paris pour aller à Conakry