mis à jour le

Si l’enquête sur l’assassinat de Chokri Belaïd n’avance pas , il sera procédé à la saisie de la justice internationale

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) Houcine Abassi a annoncé vendredi 15 mars qu'une conférence nationale de lutte contre la violence sera organisée les 8 et 9 avril prochain à Tunis.
Feu Chokri Belaïd avait appelé un jour avant son assassinat, le 5 février 2013, à la tenue d'une conférence nationale contre la violence, a rappelé Houcine Abassi.
Assistant à la commémoration du quarantième jour de l'assassinat de Chokri Belaïd organisée à la maison de l'avocat à Tunis, le secrétaire général de la centrale syndicale a appelé le nouveau gouvernement à « retenir la leçon et à instaurer tous les canaux de dialogue avec l'ensemble des formations politiques ».
Besma Khalfaoui, veuve de Chokri Belaïd, a averti qu'il sera procédé à la saisie de la justice internationale si l'enquête sur l'assassinat de son époux n'avance pas.
De son côté, le porte-parole du comité de défense dans l'affaire de l'assassinat de Chokri Belaïd, Nizar Snoussi, a indiqué que le comité pourrait saisir le Conseil des droits de l'Homme pour l'examen de la possibilité de créer une commission d'enquête internationale indépendante sur cette affaire.
Cette rencontre, à laquelle ont pris part des avocats représentant la Tunisie, le monde arabe et l'Europe ainsi que la famille Belaïd, a été l'occasion d'inaugurer la salle Chokri Belaïd à la Maison de l'avocat pour honorer la mémoire du martyr .

Notons que l’assassin présumé de Chokri Bélaïd n’a pas encore été arrêté . Le gouvernement provisoire dominé par les islamistes d’Ennahdha continue sa diversion .Les commanditaires ne sont pas encore connus .

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes