mis à jour le

Rafik Bouchlaka apprend les noms des capitales arabes et Elyes Fakhfakh récite les chiffres folkloriques de L’INS

Sur le plateau de Hannibal TV et à la soirée de la correction de Mr Elyes El Fakhfekh ,ministre takattouli des finances , par deux maitres de la finance ( Mr Houcine Dimassi et Mr Kamel Nabli), il a été question de l’Institut de statistique (s)( INS ) et de ses chiffres folkloriques. Il s’agissait des statistiques de l’Etat islamiste nahdhaoui et non de la statistique scientifique.

La statistique scientifique est basée sur des considérations purement mathématiques ( théorie des probabilités, optimisation mathématique etc…). Elle n'obéit pas aux humeurs et envies des hommes politiques souvent soucieux de donner des chiffres qui montrent qu’ils maitrisent la situation et qu’ils connaissent les sujets. Ces chiffres, les statistiques de l’Etat dictatorial et partisan, sont souvent bidonnés et les conclusions dictaient vraisemblablement les études à faire pour parvenir à des conclusions faussement rassurantes car elles sont fausses tout court…
Donc, il faut rendre la statistique aux mathématiciens. Ce sont les mathématiciens qui donneront les vraies statistiques.
Pour cela, la première des décisions est de confier cet institut à un vrai mathématicien qui raisonne en scientifique et non comme quelqu’un qui veut s’éterniser à un poste qui ne lui sied guerre…
Pourtant c’est si simple d’être honnête..
A bon entendeur…..
!…AH…!

***********

Première..
Pour la première fois de mavie je suis pour que l’on empêche Aljazeerah de couvrir un événement en Tunisie. La liberté de la presse exige aussi l’impartialité quant aux transmissions de l’information. Et puis la chaine qatarie ,Aljazeera ,a souvent montré sa haine au peuple tunisien donc elle mérite d’être écarté de couvrir la manifestation qui commémore « Arbaïniet » le martyr Chokri Belaïd ,car indirectement elle est aussi responsable de sa mort ainsi que de la mort de milliers d’autres Arabes…
Aux chiots Aljazeera…

***********

Nouvelles..
Des passants ont surpris Rafik abdessalam Bouchlaka en train de réciter : Tunisie : Tunis, Maroc :Rabat, Algérie : Alger, Syrie : Damas, Liban : Beyrouth, Arabie Saoudite : Riadh, Egypte : Le Caire, Le Yemen : Sanaa, Koweït : Koweit-city; Irak : Bagdad….
Renseignement pris, L’ex-ministre islamiste des affaires étrangères et mari de Soumaya Ghannouchi , se préparait à être secrétaire général adjoint de la ligue arabe et il se doit donc d’apprendre par c½ur les noms des capitales arabes.

Par Ali Gannoun

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes