mis à jour le

Thiès : Augustin Tine rencontre les imams de Fandène

Le responsable politique Augustin Tine a rencontré samedi les imams de la communauté rurale de Fandène, qui couvre 37 villages du département de Thiès, dans le but de solliciter des prières pour la réussite de la mission du président Macky Sall.

 
M. Tine a souligné que cette rencontre avec ces religieux de sa communauté d'origine entrait dans la cadre de la démarche de proximité qu'il a entamée depuis son entrée au Gouvernement du Premier ministre Abdoul Mbaye.
 
Le ministre des Forces armées a expliqué qu'il cherchait à réunir ''tous les fils du terroir autour d'un même objectif pour le développement de leur localité qu'il partage en commun''.
 
Après avoir rencontré tous les chefs de village de la communauté rurale de Fandène, c'était autour des imams afin de ''recueillir leurs doléances et de les soutenir pour qu'ils réussissent leur mission divine à la tête des leurs mosquées respectives''.
 
M. Tine a demandé aux imams de sa localité de l'accompagner par la prière afin que la mission que le chef de l'état Macky Sall lui a confiée soit accomplie de manière satisfaisante. 
 
Il a également sollicité des prières à l'endroit des ''valeureux +Diambars+ (militaires sénégalais) pour la réussite de leur mission en terre malienne, mais aussi de prier pour paix totale en Casamance et pour tout le pays''.
 
Augustin Tine, un des responsables de l'Alliance pour la République (APR) à Thiès, a promis aux imams deux billets pour le pèlerinage à La Mecque, afin de leur permettre d'accomplir le cinquième pilier de l'Islam. Il compte sur l'appui du chef de l'État.
 
Gaye Ndiaye, qui a parlé au nom des imams de la communauté rurale de Fandène, s'est réjoui de la rencontre, avant de transmettre les salutations de l'imam ratib de Fandène, Pakala Ndiaye. Ce dernier a déjà bénéficié d'un billet pour La Mecque, grâce a la diligence du ministre des Forces armées.
 
M. Ndiaye a souligné que tous les imams de Fandène, présents à cette rencontre, vont accompagner leur "frère" Augustin Tine, ''par la prière et l'engagement agissant (...) pour le bonheur de tous les citoyens sénégalais''.
 
Aujourd'hui, a-t-il affirmé, les religieux doivent s'impliquer dans la politique afin de soutenir les populations. ''Une union des imams de Fandène sera mise en place pour accompagner le ministre Augustin Tine dans sa mission et pour le développement de la communauté rurale'', a-t-il annoncé.
 
Les imams ont entre autres émis des doléances liées à la réfection et à la réhabilitation de certaines mosquées de la communauté rurale de Fandène, en attendant les deux billets pour La Mecque promis par le responsable politique.
 
APS

www.dakaractu.com

Dakaractu

Ses derniers articles: Fête nationale : esprit civique et prise d’armes au menu  Aly Badara Maïga, le plus grand voleur de voiture de l'Afrique de l'Ouest est arrêté par la DIC  Les lions à l'aéroport de Paris pour aller à Conakry