mis à jour le

“Les revendications des jeunes de Ouargla sont légitimes”

Le Premier ministre a assuré que la demande de la population de Ouargla sera prise en charge par le gouvernement. Il a nié, à l'occasion, avoir utilisé, à Tiguentourine, le 24 février dernier, le terme chardama