mis à jour le

Tentative d'assassinat de Joseph Kabila : les suspects demandent la libération conditionnelle

Arrêtés, en février, en Afrique du Sud, les vingt Congolais soupçonnés d'avoir voulu assassiner le président Joseph Kabila demandent leur libération. Parmi ces derniers, se trouve le fils autoproclamé de Laurent-Désiré Kabila, Etienne Kabila. Ils « sont apparus, hier, vendredi 15 mars, devant la Cour de Pretoria pour demander leur libération conditionnelle », indique RFI. Et d'ajouter : « Leur avocat, lui, insiste sur le fait que de simples réfugiés n'ont pas les moyens de mettre sur pied une opération aussi lourde que l'assassinat du président et un coup d'Etat ». La justice sud-africaine prendra sa décision, lundi 18 mars, quant à une éventuelle libération sous caution.