mis à jour le

Johann Soufi: L’assassinat politique vise à créer un climat de terreur et d’anarchie et à donner légitimité au chaos

Tunis - « L'assassinat politique a pour dessein de créer un climat de terreur et d'anarchie, donnant, ainsi, légitimité au chaos », a indiqué, vendredi, Johann Soufi, membre du bureau de la Défense près le tribunal spécial pour le Liban (TSL) chargé du dossier de l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafik Hariri.

 S'exprimant lors d'une conférence sur « le crime politique » organisée à l'occasion du 40e jour de l'assassinat du leader Chokri Belaid, il...