mis à jour le

Karim Wade - L’inventaire non exhaustif de ses biens

«Il a gagné des rentes à vie et a pratiquement privatisé l'économie sénégalaise. Sa réputation de M. 10% ou 15% n'est pas usurpée», soupire un proche de l'enquête. Dans leur traque d'informations pour confondre le fils de l'ex-chef de l'Etat, les enquêteurs ont pu reconstituer plusieurs biens qui appartiendraient à Karim Wade. Par exemple, il a acheté deux maisons latérales à la demeure familiale du Point E pour l'agrandir. Par conséquent, ils ont réussi à établir qu'il en est le propriétaire.
Au bout des investigations, d'autres biens lui appartenant auraient été recensés par la Section de recherches. Pour le groupe Cd Média qui édite le journal Le Pays, il a été constaté sur les papiers que le groupe Ahs est actionnaire à 70% et cheikh Diallo se contentant des 30 %. Cependant, au cours des auditions, Cheikh Diallo aurait avoué que c'est Karim Wade et lui seul qui serait le propriétaire de ce groupe de presse. Des informations confirmées par Me Mamadou Diop le gérant qui a reconnu avoir été embauché par Karim Wade. Il reste le sulfureux dossier de Dubaï port World où le fils de l'ex-chef de l'Etat aurait réussi à capter des milliards dans cette société montée sous la forme d'une société de droit sénégalais. Mais au fond, il serait presque le propriétaire de cette société qui gère le terminal à conteneurs du Port de Dakar. Bref, le centre névralgique de l'économie sénégalaise.

www.dakaractu.com

Dakaractu

Ses derniers articles: Fête nationale : esprit civique et prise d’armes au menu  Aly Badara Maïga, le plus grand voleur de voiture de l'Afrique de l'Ouest est arrêté par la DIC  Les lions à l'aéroport de Paris pour aller à Conakry