mis à jour le

L’enquête du Procureur Alioune ne menace en rien la diplomatie sénégalaise

L'acte d'accusation mettant à nu les avoirs de Karim Wade en Guinée Equatoriale et aux Emirats Arabes Unis, des diplomates proches de ces pays sont sortis de leurs gonds. Et confient à l'Obs que telles accusations peuvent mettre en mal le Sénégal et ces pays. mais en réalité, des choses n'existant pas dans le rapport de l'enquête ont été déclarées par l'avocat de Karim Wade.

Face au Procureur spécial prés la Cour de répression de l'enrichissement illicite, le fils de Wade s'est vu notifier sa mise en demeure après que les résultats de l'enquête de la section de recherches l'ont accusé d'être à la tête d'un empire financier de prés de 700 milliards CFA. Mais à sa sortie de la Crei, l'avocat du fils de Wade a rapporté qu'il est reproché à Karim d'être le propriétaire et de l'Aéroport de Malabo et de Dubaï Port World.

Des révélations qui risquent de crisper les relations entre la Guinée Equatoriale, les Emirats Arabes Unis et le Sénégal. C'est du moins ce que rapporte l'Observateur dans son édition de ce samedi 16 mars.

Selon le journal lu par Setal.net, des diplomates proches de ces pays se posent des questions sur la véracité de ses accusations. Pis ils redoutent que les ambassadeurs respectifs de ces deux pays soient rappelés pour contestation du contenu des résultats de l'enquête de la Crei.

Seulement, il convient de préciser que dans l'acte d'accusation, le Dubaï Port World dont il s'agit, c'est celui de droit Sénégalais qui n'est pas filialisé avec la maison mère. Selon Libération lu par Setal.net, elle est immatriculée au Luxembourg, pays connu pour être un paradis fiscal.

Pour ce qui est des allégations de Me Sall selon lesquelles l'acte d'accusation indexe Karim Wade comme le propriétaire de l'aéroport de Malabo, c'est encore une création de l'avocat car il n'est nullement mentionné dans le volumineux dossier que pareille situation existe.

En vérité, l'enquête indique qu'au niveau de l'aéroport de la capitale de la Guinée Equatoriale, une société dénommée Adge, qui s'est substituée à Ahs, serait aussi contrôlée par Karim Wade.
setal

www.dakaractu.com

Dakaractu

Ses derniers articles: Fête nationale : esprit civique et prise d’armes au menu  Aly Badara Maïga, le plus grand voleur de voiture de l'Afrique de l'Ouest est arrêté par la DIC  Les lions à l'aéroport de Paris pour aller à Conakry