mis à jour le

IMMOLATIONS A LA FAC : 3 étudiants évacués à l’hôpital, les autres menacent

Les étudiants mouvementistes de la faculté des Lettres et Sciences Humaines du département de Géographique, précisément, mettent leur menace à exécution. Trois d'entre eux se sont immolés dans l'enceinte de la faculté. Ils ont été admis d'urgence à l'Hôpital Principal de Dakar.


L'université Cheikh Anta Diop de Dakar, transformée en champs de pulvérisation. Hier, trois étudiants de la faculté des Lettres et Séances humaines, département Géographie ont mis leur menace à exécution, en tentant de s'immoler par le feu. Ils illustrent ainsi leur ras-le-bol et fustigent, entre autres points, l'application et les mesures d'accompagnement du système Lmd. Selon leur porte-parole, Seydou Niang, ses camarades n'en pouvaient plus. «Un étudiant s'est aspergé d'essence qu'il alluma, avant que les témoins ne le sauver des flammes. Les deux autres lui ont emboité le pas», a expliqué M. Niang. Son camarade Cheikh Coly d'ajouter : «ils n'étaient pas les seuls d'ailleurs à vouloir passer à l'acte aujourd'hui (hier)». Ces trois étudiants se trouvent dans des états critiques, souffrant de brûlures graves, d'après le diagnostic du service hospitalier.
Ces étudiants en géographie sont une cinquantaine à mener cette lutte, depuis bientôt un mois. Ils avaient déclenché une grève de la faim, pour alerter les autorités universitaires et ministérielles, en vain. «Cela va faire un mois que avons entamé cette lutte, on a frappé à toutes les portes, on a beau avertir mais rien de concret. Et avant de surseoir à notre grève de la faim, on avait averti les autorités que si ça perdurait, nous allions passer à cet acte. Mais, elles ne nous prenaient pas au sérieux», rappelle Cheikh Coly. Ne comptant reculer devant rien, ils préciseront que la prochaine immolation se fera ailleurs, dans leurs chambres... qui sait ? Ils invitent, cependant, les bonnes volontés, notamment, la Raddho qui faisait office de médiateur d'intervenir, avant que la situation n'empire.
Jacques GOMIS
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye