mis à jour le

Farba Senghor brutalisé

Le chargé de propagande du PDS, Farba Senghor a passé des sales moments, avec les forces de l'ordre, pendant le face à face Karim et le procureur de la Cour de répression de l'enrichissement illicite. En effet, à maintes reprises, les limiers lui ont demandé de quitter les lieux. Mais, Farba dit niet. Soudain, il a été entouré par les éléments de la police qui l'ont déposé loin du siège de la Crei. Le chargé de la Propagande du Parti démocratique sénégalais est d'avis que Karim Wade ne doit pas répondre aux questions d'Alioune Ndao. «La Cour de répression de l'enrichissement illicite ne doit pas juger Karim Wade. C'est un ancien ministre et il jouit de prérogatives (il voulait dire privilèges de juridiction), tout comme le Président de la République. Et si j'étais à sa place, je ne répondrais à aucune question venant du procureur Alioune Ndao», a-t-il déclaré.

REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye