mis à jour le

Un char français dans les rues de Gao, février 2013 / REUTERS
Un char français dans les rues de Gao, février 2013 / REUTERS

Guerre au Mali: comment l'armée française verrouille les images

L'intervention militaire franco-africaine a permis de libérer les principales villes du Nord-Mali. Et pourtant, il existe très peu de photos des combats.

Dès le début, on a interdit à tous les journalistes internationaux de quitter la capitale Bamako où ils furent harcelés par les soldats de la junte malienne qui confisquèrent leur matériel.

Une semaine après le début de la guerre, un certain nombre de «journalistes embarqués» furent autorisés à se rendre au Nord-Mali. On instruisit ces correspondants de se tenir aux côtés des unités qui leur avaient été désignées et la participation fut restreinte exclusivement aux employés des médias français nationaux.

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

guerre au Mali

Laissés-pour-compte

Quand va-t-on s'occuper des enfants maliens?

Quand va-t-on s'occuper des enfants maliens?

Le Maligraphe

La France a trop tendance à oublier ses alliés dans la guerre au Mali

La France a trop tendance à oublier ses alliés dans la guerre au Mali

Survie

Le désarroi des travailleuses du sexe de Bamako

Le désarroi des travailleuses du sexe de Bamako

opération Serval

Mali

Les djihadistes toujours tapis dans l'ombre

Les djihadistes toujours tapis dans l'ombre

Mali

Le pire peut toujours arriver

Le pire peut toujours arriver

menaces

Guerre au Mali: Aqmi appelle à attaquer les intérêts français

Guerre au Mali: Aqmi appelle à attaquer les intérêts français

Nord-Mali

Dialogue

Mali: la réconciliation n'est pas pour demain

Mali: la réconciliation n'est pas pour demain

Mali

Tessalit sous tension

Tessalit sous tension

Qui-vive

Le Mali ne doit pas baisser la garde face aux djihadistes

Le Mali ne doit pas baisser la garde face aux djihadistes