mis à jour le

Mali : fin des journées « presse morte »

Boukary Daou, directeur de publication du journal « Le Républicain », arrêté le 6 mars dernier, a été transféré ce jeudi à la Brigade d'investigation judiciaire (BIJ) ce qui a mis fin aux journées « presse morte » ce jeudi, dans le pays, rapporte Afriquinfos.com. « Son transfert à la BIJ est un début à la procédure judiciaire. Ce qui permettra à nos avocats de le défendre » pour obtenir sa libération, ont estimé certains journalistes de la presse privée malienne.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains