mis à jour le

Ettakattol se précipite vers l’éclatement

Suite au dernier remaniement ministériel et à la nouvelle coalition douteuse de la direction du parti Ettakatol avec les islamistes d’Ennahdha ,un membre du bureau politique et cofondateur du parti Ettakatol, Hédi Mannaï, a fait part, à l'agence TAP, de la résolution prise par un certain nombre de membres du parti, élus au congrès de mai 2009, de former «une coordination pour sauver Ettakatol».
Joint par téléphone, Mannaï a déclaré, hier, que cette coordination convoquera un conseil national extraordinaire, conformément au règlement intérieur, «pour statuer sur les abus et violations commis par la direction en exercice».
«La direction actuelle a fait de l'exclusion et de la marginalisation la règle dans ses rapports avec les militants et n'en fait qu'à sa tête, notamment après la décision du parti de participer à une coalition de gouvernement sans consulter ses structures et sa base», a-t-il ajouté.
A l'opposé, le porte-parole d'Ettakatol, Mohamed Bennour, considère que la création d'une telle coordination s'était faite «en dehors de tout cadre légal».
Bennour a critiqué, notamment, «des tentatives visant à ternir l'image du parti et à le déstabiliser», affirmant qu'«Ettakatol s'en tient à son statut et s'emploie à régler les problèmes par le dialogue, malgré les divergences de vues».

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes