mis à jour le

Quelques soubassements de la qualité des relations maroco-sénégalaises

Le roi du Maroc est « Amir Al Mouminin », c'est à dire commandeur des croyants. Cette qualité, qui lui est expressément dévolue par le texte constitutionnel de 2011, est inhérente à l'inscription du corpus juridique marocain dans la tradition sunnite musulmane. Un tel concept est donc hérité du droit public musulman, et permet au roi d'exercer à titre personnel, et par lui-même, les prérogatives religieuses découlant de sa qualité de commandeur des croyants.

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo