mis à jour le

En Conseil des ministres : Macky Sall félicite Abdoul Mbaye et Abdou Latif Coulibaly

La presse, des observateurs et autres acteurs de la scène politique et de la marche du régime en place ont soulevé dernièrement des errements dans la communication gouvernementale et des contradictions sur la prise de certaines décisions. Cela est apparu dans l'épisode du débat autour de la médiation pénale relative aux enquêtes sur des biens supposés mal acquis. Le ministre de la bonne gouvernance Abdou Latif Coulibaly avait parlé d'une éventuelle option du gouvernement dans ce sens, confirmé par la suite par l'avocat de l'Etat Me El hadji Diouf après une audience avec le chef de l'Etat. Une position rejetée par le porte-parole du président Abou Abel Thiam, le ministre de la justice Aminata Touré et même par le Premier ministre et tout cela renforcé par la position du président Sall qui a réaffirmé en conseil des ministres la détermination de l'Etat a allé jusqu'au bout dans cette affaire de la traque des biens mal acquis.

Un autre cafouillage a été aussi soulevé à la suite de l'incendie de la Médina qui avait emporté neuf jeunes pour l'essentiel des talibés. Sur le coup le président parle de fermeture de daaras, son Premier ministre d'arrestation de talibés dans les rues avant de revenir sur ses propos pour préciser qu'il n'a jamais été question d'interdiction de la mendicité. Là aussi, le président devant des responsables de daaras a précisé comme son Premier ministre qu'il ne s'agit pas d'interdiction de la mendicité, il ajoute d'ailleurs que les maîtres coraniques arrêtés vont être libérés et l'Etat accompagnera les daaras.

Après certainement les harmonisations à l'interne, le chef de l'Etat expose à l'endroit du public que tout va bien dans son gouvernement. Et c'est à travers félicitation et renouvellement de confiance lors de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres tenue ce jeudi 14 mars 2013. « Le Chef de l'Etat s'est également félicité du travail du Porte-parole du Gouvernement, à qui, il a renouvelé sa totale confiance ».

Pour le Premier ministre, il lie tout de même les félicitations aux succès sur le plan économique, « reprenant la parole à la suite du Premier Ministre, le Président de la République l'a félicité pour les efforts faits par le gouvernement dans le cadre de sa politique de rationalisation de la dépense publique en citant les économies réalisées sur les consommations publiques ».
pressafrik

www.dakaractu.com

Dakaractu

Ses derniers articles: Fête nationale : esprit civique et prise d’armes au menu  Aly Badara Maïga, le plus grand voleur de voiture de l'Afrique de l'Ouest est arrêté par la DIC  Les lions à l'aéroport de Paris pour aller à Conakry