mis à jour le

Situation à l’Ouest / Après le retour au calme : Le bilan matériel et humain reste désastreux (L’intelligent d’Abidjan)

48 heures après l’attaque jusque-là non revendiquée du village de Zilébly (3 km de la frontière ivoiro-libérienne), le calme est revenu et l’exode des populations s’est quelque peu estompé. La tournée entreprise jeudi, par le sous-préfet de Bloléquin, Claude Boussou Yao Kan, y a été pour quelque chose. Le bilan de ces deux jours d’incursion de bandes armées venues du Liberia est désastreux. Selon un journaliste joint sur place à Bloléquin, le village de Zilébly (épicentre des combats) est aujour [...]