mis à jour le

Deux bandes d'escrocs présumés aux arrêts

Le commissariat central de police de Ouagadougou a présenté des individus présumés coupables d'escroquerie, à la presse, le jeudi 14 mars 2013. Dans le cadre de la lutte contre la délinquance, le commissariat central de police de Ouagadougou a mis fin aux activités illégales de deux groupes d'individus spécialisés dans l'escroquerie. La première affaire a concerné la société dénommée ORREFI/BF. Courant décembre 2012, la structure a annoncé, à coup de tapage médiatique, l'organisation prochaine d'un test de (...) - Société & culture

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre