mis à jour le

« Mali Musulman », le jeu vidéo où il faut désintégrer l’armée française

Le site djihadiste Ansar al-Moujahidine a mis en ligne un jeu vidéo dans lequel un vaisseau d’Aqmi doit tirer sur des vaisseaux de l’armée française. Photo : Capture d’écran de la page d’accueil du jeu vidéo en ligne « Mali Musulman »

TERRORISME - L’Institut de Recherche des médias du Moyen-Orient (Memri) a découvert un jeu vidéo mis en ligne par un site djihadiste. Divertissement dans lequel un vaisseau d’Aqmi tente de désintégrer l’armée française.

La guerre est souvent l’occasion de bon nombre d’inventions. D’habitude cantonnée aux armes, la création s’exporte aux jeux vidéos. En réponse à l’intervention française au Mali, le forum djihadiste Ansar al-Moujahidine a mis en ligne un jeu vidéo, « Mali Musulman », imitant un combat aérien où, dans la peau d’Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) vous pouvez détruire l’armée française. En 2D, d’un esthétisme plus proche des années 80 que de la dernière version de Call of Duty, le jeu a été mis en ligne par deux membres prénommés Ta’ir Al-Nawras 07 et Ghareeb Fi Al-Hayat.

Un « jeu ridicule »

Le message d’accueil vous met d’emblée dans le bain : « Frère musulman, vas-y et repousse l'invasion française contre le Mali musulman ». Le but étant ensuite de détruire les vaisseaux décorés du drapeau français, plutôt lents, en plein milieu du désert. Un laser mortel est également à votre disposition si vous appuyez sur le bouton noir dans le coin gauche de l’écran. La profession de foi de la chahada -un des cinq piliers de l’islam- s’affiche alors : « Il n’y a d’autre Dieu qu’Allah et Mohammed est son messager ». En cas d’échec, si vous perdez vos dix vies et que votre avion explose, pas d’inquiétude, le jeu vous gratifie d’un « Félicitations, vous êtes devenus un martyr ».

Pour John Hudson du Foreign Policy, ce jeu est « primitif ». Même son de cloche pour Michael Peck du magazine américainForbes qui y voit « un jeu ridicule » et ironise : « Si Oussama Ben Laden n’avait pas été tué par les marines américains, il serait mort de honte à la vue du dernier exploit de son groupe ». Il conclut : « au lieu de détruire l’armée française en vrai, ils se rassurent en le faisant virtuellement ».

metrofrance.com/ 14-03-2013 19:50

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé