mis à jour le

Mali : les jihadistes touchaient des primes ?

Les combattants d'Ansar Dine, l'un des groupes islamistes qui ont occupés le Nord Mali pendant près d'un an, percevaient des primes lorsqu'ils s'emparaient des villes, selon Lexpress.fr. « Pour la prise de Tessalite (10 mars 2012), chacun a touché 500.000 Francs CFA (760 euros). Pour celle de Kidal, c'est 400.000 Francs CFA (610 euros) », explique un Touareg originaire de cette dernière ville. Le 9 janvier, lors de l'attaque éclaire des jihadistes vers le sud du pays, la récompense promise serait montée à 1 million de FCFA (1520 euros) en cas de conquête de Sévaré. C'est ce raid qui a précipité l'intervention militaire française. Pour l'heure, aucune information n'a été fournie sur l'identité du ou des financiers.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains