mis à jour le

Communiqué de presse de la ligue sénégalaise des droits de l'homme

A l'occasion de la visite officielle de sa Majesté le Roi Mohamed VI au Sénégal du 15 au 16 mars 2013, la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l'Homme (RADDHO), la Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH) et Amnesty International Sénégal appellent le Roi ainsi que les autorités judiciaires du Royaume du Maroc à libérer immédiatement et sans condition l'ancien député sénégalais Alcaly CISSE détenu dans ce pays depuis le mois d'août 2012.
 
Le Royaume du Maroc ne peut pas, en vertu de ses engagements internationaux en matière de droits humains, extrader Monsieur Alcaly CISSE vers l'Arabie Saoudite où il risque d'être soumis à la Torture et aux mauvais traitements ou être exécuté.
 
En outre, le principe de l'autorité de la chose jugée et la règle de « non bis in idem » interdisent au Royaume du Maroc de l'extrader pour être jugé en Arabie Saoudite pour une affaire pour laquelle il a déjà été jugé et relaxé par la justice sénégalaise.
 
Nos organisations appellent le Président Macky SALL à mettre l'affaire Alcaly CISSE dans l'agenda des entretiens que lui-même et son gouvernement auront avec sa Majesté le Roi et la délégation qui l'accompagne.
 
Ont signé :
 
RADDHO : Alioune TINE
 
 
LSDH : Me Assane Dioma NDIAYE
 
 
Amnesty International Sénégal
 
 

www.dakaractu.com

Dakaractu

Ses derniers articles: Fête nationale : esprit civique et prise d’armes au menu  Aly Badara Maïga, le plus grand voleur de voiture de l'Afrique de l'Ouest est arrêté par la DIC  Les lions à l'aéroport de Paris pour aller à Conakry