mis à jour le

Libye : chasse aux sorcières

À l'origine de la tentative d'assassinat sur le président du Parlement libyen, Mohamed el-Megaryef, le débat houleux sur un projet de loi visant à déterminer les critères pour écarter de la vie politique les personnalités compromises avec l'ancien régime. Une "épuration" qui pourrait radicalement redessiner le paysage politique.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram