mis à jour le

Au Zimbabwe, écouter une radio étrangère peut coûter la prison

La police interdit les postes de radio pouvant capter des programmmes internationaux.

Allô le monde, ici le Zimbabwe! Au pays de Robert Mugabe, on ne plaisante décidément pas avec les médias. Et on aime bien brouiller leurs ondes quand ils fâchent le pouvoir en place.

Depuis plusieurs jours, la police zimbabwéenne confisque à qui mieux mieux des postes de radio distribués par une ONG à des habitants de zones rurales, parce qu’ils émettraient des programmes étrangers, eux-mêmes déjà interdits dans le pays.

«Certains de ces médias incitent à la haine et notre responsabilité est de maintenir la sécurité et l’ordre», a expliqué la porte-parole de la police zimbabwéenne, Charity Charamba, aux caméras de la chaîne qatari Al Jazeera.

Toujours selon la porte-parole, les radios confisquées seraient entrées illégalement sur le territoire.

Les partis d’opposition et les organisations de défense de la liberté de la presse dénoncent, quant à eux, une stratégie gouvernementale visant à limiter la diffusion de programmes critiques à l'égard du parti de Mugabe, le Zanu-PF.

«Quiconque possédant ce genre de poste de radio ou pris en train d’écouter une émission étrangère risque d’être arrêté», selon Al Jazeera.

Les radios auraient été distribuées par des militants dans le but de développer la conscience critique des populations rurales en vue du prochain référendum, qui doit se tenir en mars, et des élections qui suivront plus tard dans l’année, explique Al Jazeera.

Au Zimbabwe, il y a quatre radios d’Etat, auxquelles s'ajoutent deux radios indépendantes. Récemment lancées, ces deux dernières stations sont aussi considérées proches du parti au pouvoir, le Zanu-PF.

 Vu sur Al Jazeera

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Zimbabwe

AFP

Plus de 50 éléphants victimes de la sécheresse en un mois au Zimbabwe

Plus de 50 éléphants victimes de la sécheresse en un mois au Zimbabwe

AFP

Système D et patience, les clés de la survie au Zimbabwe en crise

Système D et patience, les clés de la survie au Zimbabwe en crise

AFP

L'adieu du Zimbabwe et de l'Afrique

L'adieu du Zimbabwe et de l'Afrique

radios

AFP

Burundi: les radios BBC et VOA suspendues pour six mois

Burundi: les radios BBC et VOA suspendues pour six mois

AFP

Mali: les radios privées contre la fermeture de 47 d'entre elles

Mali: les radios privées contre la fermeture de 47 d'entre elles

AFP

Gambie: trois radios privées fermées sur ordre des autorités

Gambie: trois radios privées fermées sur ordre des autorités

médias

AFP

Tunisie: Nabil Karoui, figure controversée des médias

Tunisie: Nabil Karoui, figure controversée des médias

AFP

Tunisie: Nabil Karoui, figure controversée des médias

Tunisie: Nabil Karoui, figure controversée des médias

AFP

RDC: pas de bulletin sur Ebola mardi, des médias inquiets

RDC: pas de bulletin sur Ebola mardi, des médias inquiets