mis à jour le

Tunisie : le nouveau gouvernement "n'a pas droit à l'erreur", selon la presse

Le nouveau gouvernement d'Ali Larayedh entre en fonction ce jeudi 14 mars. Un début terni par les obsèques d'un vendeur ambulant qui s'est immolé par le feu mardi à Tunis, rappelant le suicide qui avait déclenché le Printemps arabe : celui d'un certain Mohamed Bouazizi.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram