mis à jour le

L’église catholique a un nouveau pape

Les 115 cardinaux réunis en conclave au Vatican ont élu mercredi un nouveau pape, la fumée blanche s’échappe de la cheminée de la chapelle Sixtine, rapportent les correspondants de presse.
Des cloches de la basilique Saint-Pierre à Rome résonnent au Vatican annonçant l’élection du 266e pape.
Le cardinal protodiacre Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux, fera prochainement la célèbre annonce en latin « Habemus papam » (Nous avons un pape) et annoncera le nom de cardinal élu souverain pontife et son nouveau prénom de pape du haut du balcon central de la basilique Saint-Pierre.
Ensuite le nouveau pape sortira sur le balcon de la basilique principale de la chrétienté catholique pour donner sa bénédiction « Urbi et Orbi » (à la ville et au monde).
Le pape Benoît XVI a renoncé au trône pontifical en raison de son âge avancé en février dernier.
Le nouveau souverain pontife, l’ex-cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio, s’appellera Pape François et non François Ier, a précisé mercredi soir le porte-parole du Saint-Siège Federico Lombardi.
Le pape nouvellement élu sera appelé François jusqu’à ce qu’un futur primat de l’Eglise catholique reprenne ce prénom. « Il ne s’appellera François Ier que lorsqu’il y aura un François II », a expliqué le père Federico Lombardi.
Ce pape sera appelé éventuellement à l’avenir François Ier si l’un de ses successeurs devait décider de lui rendre hommage en reprenant son prénom et en s’appelant lui-même François II.
L’Argentin Jorge Maria Bergoglio, 76 ans, est devenu mercredi le 266e pape, succédant à Benoît XVI après sa démission historique le 28 février. Le nouveau pape prendra le nom de François. Archevêque de Buenos Aires depuis 1998, François est le premier pape jésuite et le premier pape de l’histoire issu du continent américain.
Plusieurs leaders et organismes internationaux ont déjà félicité François pour sa désignation à la tête de l’Eglise catholique. Le président péruvien Ollanta Humala a espéré que son élection permettrait d’unifier davantage l’Amérique latine. De son côté, la chef de l’Etat argentin Cristina Kirchner a appelé le nouveau pape à convaincre les puissances mondiales d’entamer un dialogue inter-civilisationnel.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes