mis à jour le

Affaire Karim Wade : Désormais, il sait ce qu’on lui reproche

Avant l'heure, ce n'est pas l'heure. Karim Wade qui a reçu des mains du procureur spécial près la Cour de répression de l'enrichissement illicite, Alioune Ndao, la notification concernant les griefs reprochés ne sont en rien une condamnation avant l'heure. Dans le droit positif français, on évoque souvent les mis en examens. Cela arrive lorsque le mis en cause, a accès au dossier. Le magistrat lui signifie dès lors, toutes les charges qui pèsent contre lui. Ce n'est qu'après coup que le mis en cause peut être placé sous les liens de la détention ou humer l'air et vaquer à ses occupations. Entre la mise en cause et la condamnation, il y a donc un pas !


Rewmi. Com/ ID

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye