mis à jour le

Mali: le financement du pays pas assuré malgré la reprise de l'aide

Le Mali fait encore face à d'importants problèmes de financement en dépit de la reprise partielle de l'aide internationale, a estimé mercredi le Fonds monétaire international (FMI), qui s'est dit prêt à débloquer 15 millions de dollars pour le pays.

"A la suite de l'évolution récente favorable de la situation politique et sécuritaire, les perspectives économiques pour 2013 sont encourageantes (...). Il n'en demeure pas moins que des besoins essentiels ne sont toujours pas financés", a indiqué le FMI à l'issue d'une mission dans le pays.

Le FMI, qui avait versé 18,4 millions de dollars au Mali fin janvier, s'est dit prêt mercredi à débloquer un "deuxième décaissement" de 15 millions de dollars en juin pour venir en aide au pays.

La France a lancé le 11 janvier une offensive militaire au Mali ayant permis de reprendre les grandes villes du Nord, qui étaient sous le contrôle d'insurgés islamistes.

Dans le sillage de cette intervention, plusieurs pays et organisations ont annoncé leur intention de débloquer leur aide au développement mais ce soutien ne suffira pas à combler le trou de 110 millions de dollars que le FMI avait identifié dans le budget 2013.

"Le gouvernement (malien) présentera ces besoins aux bailleurs de fonds lors de la table ronde qui doit se tenir en mai à Bruxelles dans l'espoir de combler l'écart de financement qui subsiste pour 2013 et les années à venir", a indiqué l'institution dans son communiqué.

Après s'être contracté de 1,2% en 2012, le produit intérieur brut du Mali devrait progresser de 4,8% cette année et l'inflation devrait être ramenée de 5,3% à moins de 3%, grâce aux "bonnes récoltes", a estimé le Fonds.

AFP

Ses derniers articles: Burundi: un leader d'opposition arrêté pour "atteinte  "Diamants du sang" en Sierra Leone: décès en prison d'un trafiquant inculpé de "crimes de guerre"  La gauche marocaine, ou l'histoire d'un long naufrage