mis à jour le

Audition de Karim Wade, vendredi : Les libéraux promettent « du feu » à Macky

Le parti démocratique sénégalais (Pds), pris en tenaille par la traque des biens présumés mal acquis (six libéraux ciblés), promet du « jamais vu à Macky Sall » le vendredi, jour d'audition du fils de l'ex-chef d'Etat Me Abdoulaye Wade. Une audition qui sera suivi d'une mise en demeure de Karim Wade.

« Le régime de Macky Sall, pour marquer sa carence, son incompétences à donner corps à ses engagements pris pendant la campagne électorale, ne peut aujourd'hui que réprimer politiquement et juridiquement les responsables libéraux », martèle Oumar Sarr, coordinateur du Pds à l'issue d'un Comité directeur tenu hier mercredi. A en croire le numéro 2 du Pds et Cie, « l'objectif de l'actuel locataire du palais présidentiel, est d'anéantir le Pds ».

Par ailleurs, les libéraux ont tenu à présenter un carton jaune au premier magistrat du pays. « Le Pds, un parti fort et organisé, fera face à ce harcèlement », promet Oumar Sarr dans les colonnes d' « Enquête ». Ce Comité directeur du parti déchu intervient juste dans un contexte où certains dignitaires du Pds dont le fils de Me Wade, Karim Wade, vont vers une mise en demeure dans l'affaire de la traque des biens présumés mal acquis.

Selon eux, « ce harcèlement juridico-politique fait aux dignitaires de l'ancien régime ne fait que plomber l'économie du pays. (...) C'est un gouvernement qui va présenter un bilan nul le 25 mars prochain ».

www.dakaractu.com

Dakaractu

Ses derniers articles: Fête nationale : esprit civique et prise d’armes au menu  Aly Badara Maïga, le plus grand voleur de voiture de l'Afrique de l'Ouest est arrêté par la DIC  Les lions à l'aéroport de Paris pour aller à Conakry