mis à jour le

NOUVELLES DES LIONS : Mor Diouf sur son but magique: «J'ai l'habitude de marquer ce genre de buts»

L'Afrique du Sud ne parle que de lui. Auteur d'un but stratosphérique, dimanche dernier, en championnat, Mor Diouf n'est pas grisé par son exploit qui a fait le tour du monde. Un coup de génie que l'ex-défenseur de l'As Douanes a tenu à décortiquer dans les colonnes du site Fototball411.

«Dès que j'ai touché le ballon, j'ai vu le gardien un peu avancé sur sa ligne de but, lorsque j'ai contrôlé, une seconde fois, je l'ai vu toujours loin de ses buts, c'est ainsi que j'ai frappé, sans me poser de questions», a dit le jeune sénégalais.
Malgré ce coup d'éclat retentissant, le sénégalais âgé de 24 ans garde les pieds sur terre, pour la bonne et simple raison qu'il a déjà eu à marquer ce genre de buts, à plusieurs reprises dans sa carrière.
«Ce n'est pas la première fois que je le fais. A l'As Douanes, j'avais marqué un but similaire mais, ce n'était pas aussi loin car, c'était près du milieu de terrain Nous avions gagné 2-1.
Je m'exerce souvent à l'entraînement, c'est quelque chose que j'adore faire. Les gardiens de buts ici à Maritzburg United en savent quelques chose», rigole le jeune international sénégalais qui attend son heure en équipe nationale A.

Mbaye Niang: «Il n'y pas de temps pour les regrets»

Mbaye Niang dédramatise. Auteur de la plus belle occasion, avec sa frappe sur le poteau qui pouvait qualifier le Milan Ac, l'attaquant franco-sénégalais qui avait l'opportunité de se faire connaitre dans le monde entier, ne regrette pas l'élimination de son équipe.
Le très jeune attaquant français du club lombard, à qui une belle carrière semble promise, ne s'en veut pas trop, estimant que ce Barça-là était presque imprenable. «Il n'y a pas le temps pour les regrets. Ce n'est pas comme si on avait perdu contre une petite équipe, c'est quand même Barcelone. On aurait pu prendre plusieurs buts. Ils ont tout le temps la possession de balle et dès que tu as une occasion, il faut la mettre et aujourd'hui, on ne les a pas mises», reconnaissait Mbaye Niang, aligné dans le onze de départ du Milan AC, ce qui en dit long sur la confiance placée en lui.

Elie Baup: «Sougou a marqué des points»

Elie Baup a mordu à l'hameçon. L'entraîneur de l'Olympique de Marseille commence à être convaincu par les prestations de son attaquant sénégalais, auteur de débuts timides dans le championnat français. Le coach phocéen qui avait confiné l'ailier sénégalais à un rôle de joker, est maintenant satisfait de son rendement. Ce qui n'est pas étranger à sa titularisation, la journée précédente, contre Lyon, après les deux passes décisives de l'ex-joueur d'Academica, lors du match contre Troyes.
A deux jours de la réception d'Ajaccio, pour le compte de la 29e journée de Ligue 1, l'entraîneur phocéen est revenu, en conférence de presse, sur la prestation et les qualités de l'attaquant sénégalais.
«Sougou a marqué des points, reconnaît Elie Baup mais, ce n'est pas de la boxe. Il y a la note de style et la note d'efficacité. Je souhaite qu'il marque des buts. C'est un joueur offensif, sa progression est intéressante. Il aurait pu marquer à Lyon, il ne m'a pas déçu sur sa prestation à Gerland».

Magaye Gueye: «Je n'oublierai pas les J.o»

Magaye Gueye en garde de bons souvenirs. Acteur du bon parcours des Lionceaux aux Jeux Olympiques de Londres, l'été dernier, le joueur prêté par Everton à Brest, jusqu'à la fin de la saison, a été très marqué par cette folle aventure en Angleterre. Le fait d'avoir joué dans un stade de prestige comme Wembley, face à des équipes comme la Grande Bretagne et des stars comme Giggs, a enchanté l'international sénégalais. «Quand j'étais à Londres, pendant les JO, j'ai été impressionné par le nombre d'athlètes de haut niveau qu'on peut voir. J'en garde vraiment un bon souvenir, parce que j'avais joué contre la Grande-Bretagne à Old Trafford et le Mexique à Wembley. Evoluer dans ces stades était magnifique», a déclaré Magaye Gueye au site officiel du Stade Brestois. «J'ajouterai que la prochaine date importante pour moi sera le jour où on décrochera le maintien avec Brest car, il y a plein de gens bien au club, le groupe, le staff. Marquer le but du maintien serait la cerise sur le gâteau», a ajouté l'ancien Strasbourgeois, auteur de trois passes décisives, en 4 matchs avec le Stade Brestois.

Amadou Lamine MBAYE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye