mis à jour le

Faux, usage de faux et falsification des documents d’état civil 5 sénégalais arrêtés en Mauritanie

Joint au téléphone par Rewmi, un des responsables de l'Associations des Ressortissants Sénégalais en Mauritanie (ARSM), a confirmé l'affaire. Il s'agit de l'arrestation de 5 sénégalais pour faux, usage de faux et falsification des documents d'état civil, en complicité avec des responsables municipaux mauritaniens.


Dans ce pays, vivent plus de 7000 sénégalais, selon l'agenda 2010-2011 de l'ambassade du Sénégal en Mauritanie. «L'arrestation des sénégalais dans des affaires du genre n'est pas une première car, il ne passe pas plus un mois sans qu'un ressortissant sénégalais ne soit épinglé, vivant dans une situation irrégulière», explique un des chargés des affaires sociales de cette association en Mauritanie. «C'est la gendarmerie mauritanienne qui vient d'arrêter le chef du centre d'état civil et cinq sénégalais, pour falsification de documents administratifs. Le même chef de centre a été muté de Dar Naïm, une des localités à Nouakchott, la capitale mauritanienne», révèle notre source. Pour ce qui est des autorités mauritaniennes, plusieurs actes comme ceux là, commis par les autres nationalités ne sont jamais tolérés. Et les sénégalais bénéficiaient de privilèges de la part des responsables de la Mauritanie qui étaient soucieux de la bonne cohabitation entre les deux pays. Les noms des personnes arrêtées sont tus, pour le moment, pour des besoins d'enquête. Mais, des responsables ont entamé une médiation pour la libération de ces sénégalais, aujourd'hui, en détention dans les prisons mauritaniennes.
Sada Mbodj
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye