mis à jour le

Le comité directeur du Pds transformé à un conseil de guerre : Les libéraux promettent l’enfer vendredi Macky Sall est un danger pour le Sénégal

Le comité directeur du parti démocratique sénégalais s'est réuni hier au siège du parti, pour analyser les mises en demeure de Karim et Compagnie. Les libéraux promettent une riposte extraordinaire et jamais vue contre le régime de Macky Sall, un danger pour la république.

La traque des biens mal acquis est aperçue désormais par les libéraux comme une campagne pour museler le Pds et l'empêcher de survivre politiquement au Sénégal. La réunion du comité directeur, d'hier a été très houleuse, du fait de divergences dans la prise des grandes décisions contre le nouveau régime. Aussi, s'est-il transformé en un conseil guerre. Soupçonnant Macky Sall et son régime de vouloir empoisonner leurs carrières politiques, avec la mise en demeure servie avant-hier, à Karim Wade, par le procureur Alioune Ndao, les libéraux qui s'inquiètent de son arrestation, pour enrichissement illicite, ont promis de faire face, avec mobilisation de toutes les forces, pour être à la hauteur de la riposte. Une source bous soufflera, cependant que deux camps se sont opposés, lors dudit comité : un camp décidé à user e la violence et un autre optant pour laisser le cours à la justice. Au sujet de cette préparation «militaire», Ibra Diouf Niokh Baye, porte-parole du jour, dira : «il y'a des choses qu'on peut dire tout de suite et d'autres qu'on ne peut pas dire en face des caméras. La réponse est à la fois juridique et politique et nous insistons sur la politique par rapport à ces mises en demeures. Et vendredi, nous allons mobiliser et vous verrez quelque chose d'inédit, depuis le démarrage de ces convocations».
«Macky Sall est un danger pour le Sénégal»
Les libéraux ont évoqué la nécessité de faire partir le régime du président Macky Sall qui a atteint ses limites. Parlant de «régime de pénurie», du fait des pénuries de gaz et d'essence, Ibra Diouf Niokh Baye dira le gouvernement incapable de résoudre les problèmes des sénégalais. «Le président de la république est incapable de résoudre les problèmes des travailleurs et des ménages. C'est un gouvernement qui va présenter un bilan nul, le 25 mars prochain», a-t-il averti. Aussi, présentera-t-il Macky Sall comme un danger pour le Sénégal. «Il n'a rien résolu depuis qu'il est arrivé à la magistrature suprême. Les gens commencent à regretter leur choix. Il avait promis 100 mille emplois, par an, avant que cela ne devienne 5500 par an. Pis, il a détruit des emplois, avec le déguerpissement des ambulants», déplorera-t-il. Les libéraux comptent également sillonner tous les départements du Sénégal pour mobiliser les troupes, en vue des prochaines locales.
Ibrahima Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye