mis à jour le

Le blackout à l’ANC menace l’avenir du système électoral tunisien

L’Association tunisienne pour l’Indépendance et la Démocratie des élections ( ATIDE ) a critiqué, ce mercredi, le travail de la commission chargée de la sélection des candidatures pour l’Instance supérieure indépendante des élections ( ISIE ), dénonçant le manque de transparence de l’opération de dépouillement aussi bien dans la forme que dans le fond. « La commission doit être ouverte à la société civile et aux médias pour observer et évaluer l’opération de sélection des candidats », estime l’Association, dans un communiqué.
Selon l’article 5 du décret-loi 88 de la loi des associations, l’article 3 du décret-loi 41 relatif à l’accès aux documents administratifs des organismes publics et en vertu du règlement intérieur de l’Assemblée nationale constituante, explique ATIDE, la société civile et les médias peuvent légalement accompagner l’opération de dépouillement. « Le blackout adopté par cette commission pourrait conduire à douter de la composition de l’Instance et à compromettre sa neutralité », soutient ATIDE. Il s’agit là d’une véritable menace pour l’avenir du système électoral et de la transition du pays en général, ajoute ATIDE.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes