mis à jour le

Les bonnes notes de Lagarde à l’économie algérienne

Une autre bonne note pour l'économie algérienne. Christine Lagarde, directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), a indiqué hier lors d'un entretien avec le président Abdelaziz Bouteflika que l'Economie algérienne «se porte bien».

« L'économie algérienne est sur la bonne trajectoire et peut aboutir à des développements qui viendront en leur temps », a déclaré Mme Lagarde à l'issue de l'audience que lui a accordée le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, selon l'APS.

Elle a expliqué que l'ensemble des fondamentaux macro économiques, qui englobent à la fois la croissance de l'économie, le contrôle de la dette publique, « extraordinairement faible » en Algérie, la gestion des comptes publics ainsi que les chiffres «encourageants» en matière d'emploi «permettent de penser que l'économie algérienne est sur la bonne trajectoire.

« L'Algérie a toujours été un partenaire du FMI dans les moments difficiles ainsi que dans des moments plus sereins sur le plan économique », a-t-elle souligné.

Elle a ajouté qu'elle a évoqué avec le président Bouteflika « des questions de nature macro économique concernant le développement et les perspectives d'avenir pour l'économie algérienne » tout en relevant que les débats « ont été élargis pour englober les pays de la zone du Maghreb ».

Christine Lagarde séjourne depuis hier à Alger.

E. W.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens