mis à jour le

Conclave : que se passe-t-il après la fumée blanche ?

Cloches de Saint-Pierre, "chambre des larmes", annonce en latin... Voici tout ce qui va se passer au Vatican une fois le nouveau pape élu.

La fumée blanche, marquant l'élection du nouveau souverain pontife, n'est que le début d'un rituel réglé au millimètre. Les cloches de la basilique Saint-Pierre doivent déjà confirmer cette nouvelle en sonnant à toute volée, comme le veut la tradition.

À l'intérieur de la chapelle Sixtine, toujours coupée du monde, le cardinal doyen, ou le premier des cardinaux par l'ordre et l'ancienneté, demande le consentement de l'élu en ces termes : "Acceptez-vous votre élection canonique comme souverain pontife ?" S'il reçoit le consentement de l'intéressé, il lui demande ensuite : "De quel nom voulez-vous être appelé ?" "Après l'acceptation, l'élu qui a déjà reçu l'ordination épiscopale est immédiatement évêque de l'Église de Rome, vrai pape et chef du collège épiscopal. Il acquiert de facto et il peut exercer le pouvoir plein et suprême sur l'Église universelle", poursuit la Constitution.

"Habemus papam !"

À ce moment-là, le nouveau pontife gagne la "chambre des larmes", une petite pièce de trois mètres sur trois au fond à gauche de la chapelle Sixtine, où il revêt les habits de sa charge préparés en trois tailles (petit, moyen et grand) pour parer à toutes les éventualités. Selon la tradition, la pièce porte ce nom, car le nouvel élu y éclatait en larmes face à la responsabilité et à l'ampleur de la tâche qui l'attendaient. Puis les cardinaux électeurs rendent hommage et font acte d'obéissance au nouveau souverain pontife. Nouveauté, cette fois, le pape se recueillera ensuite quelques instants pour prier dans la chapelle Pauline, qui jouxte la Sixtine.

Le premier des cardinaux diacres, actuellement le Français Jean-Louis Tauran, annoncera enfin au peuple par la formule rituelle "Habemus papam" l'élection du nouveau chef d'une Église d'un milliard de fidèles. Le monde connaîtra alors le nom de cardinal de l'élu et son nouveau prénom de pape, avant qu'il ne sorte sur le balcon central de la basilique Saint-Pierre pour donner sa bénédiction "Urbi et Orbi" (à la ville et au monde).

le Point.fr

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye