mis à jour le

Robert Badinter, octobre 2012. © MIGUEL MEDINA / AFP
Robert Badinter, octobre 2012. © MIGUEL MEDINA / AFP

Robert Badinter primé à Dakar

L'ancien ministre français de la Justice va recevoir un prix pour son action en faveur des droits et des libertés.

Le prix Kéba Mbaye pour l'éthique, édition 2012, a été attribué au sénateur français Robert Badinter a annoncé, mercredi à Dakar, la fondation portant le nom du défunt juge sénégalais. «Le sénateur Robert Badinter présente toutes les conditions pour être le lauréat 2012 du Prix Kéba Mbaye pour l'éthique», a souligné Wahab Talla, président de la Fondation Kéba Mbaye, au cours d'une conférence de presse.

M. Talla a rappelé que l'une des premières actions législatives du lauréat «a été de demandé à l'Assemblée nationale (française) l'abolition de la peine de mort en France, en présentant et défendant le projet de loi visant à abolir la peine de mort», un projet de loi adopté le 18 septembre 1981.

Avocat de profession, l'ancien ministre français, garde des Sceaux de 1981 à 1986, a été un défenseur des libertés en France. Il a notamment été à l'origine de plusieurs actes législatifs, comme la suppression des juridictions d'exception, dont la Cour de sûreté de l'Etat et les tribunaux militaires en temps de paix, a encore rappelé le président de la Fondation Kéba Mbaye.

Robert Badinter a également œuvré pour «le développement des peines non privatives de libertés par l'instauration de jour-amendes et des travaux d'intérêt général pour les délits mineurs entre autres»... Lire la suite sur Dakaractu

Dakaractu

Ses derniers articles: Fête nationale : esprit civique et prise d’armes au menu  Aly Badara Maïga, le plus grand voleur de voiture de l'Afrique de l'Ouest est arrêté par la DIC  Les lions à l'aéroport de Paris pour aller à Conakry 

Robert Badinter

Coupé Décalé

Jusqu'où ira Yahya Jammeh?

Jusqu'où ira Yahya Jammeh?

Par Tierno Monénembo

Nafissatou et les barbares

Nafissatou et les barbares

justice

AFP

CPI: Tombouctou, prête au pardon, a soif de justice

CPI: Tombouctou, prête au pardon, a soif de justice

AFP

Zimbabwe: la justice lève l'interdiction de manifester

Zimbabwe: la justice lève l'interdiction de manifester

AFP

Zambie: la justice rejette le recours contre la réélection du président Lungu

Zambie: la justice rejette le recours contre la réélection du président Lungu

libertés

AFP

Tunisie: des libertés chèrement acquises mais fragiles

Tunisie: des libertés chèrement acquises mais fragiles

AFP

Tunisie: le dilemme de la lutte antiterroriste et des libertés

Tunisie: le dilemme de la lutte antiterroriste et des libertés

non-jeûneurs

Au Maroc, ne pas jeûner est un crime

Au Maroc, ne pas jeûner est un crime