mis à jour le

Tunis : l’homme qui s’est immolé est décédé ce matin

Le jeune vendeur à la sauvette de 27 ans, Adel Khadri, qui s'est immolé par le feu mardi matin à Tunis est mort à l'aube mercredi, a indiqué Imed Touibi, le directeur du Centre des grands brûlés Ben Arous. "Il est mort aujourd'hui à 05H30 du matin (04H30 GMT) des suites de ses graves brûlures", a-t-il déclaré. "Il était au chômage et est venu dans la capitale il y a quelques mois. Il était dans une situation fragile, psychologiquement très affecté ce qui l'a poussé à cet acte d'immolation", a indiqué de son côté Khaled Tarrouche, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Son geste était survenu quelques heures avant que le nouveau Premier ministre désigné, Ali Larayedh, soumette son gouvernement à un vote de confiance devant l'Assemblée nationale constituante. Ce vote a été reporté.

Ce rappelle le geste désespéré de Mohamed Bouazizi, jeune vendeur de fruits et légumes qui est mort de ses blessures dans les premiers jours de 2011 après avoir mis le feu à ses vêtements le 17 décembre 2010 dans la localité de Sidi Bouzid pour protester contre la confiscation de son étal par la police.
AFP

www.dakaractu.com

Dakaractu

Ses derniers articles: Fête nationale : esprit civique et prise d’armes au menu  Aly Badara Maïga, le plus grand voleur de voiture de l'Afrique de l'Ouest est arrêté par la DIC  Les lions à l'aéroport de Paris pour aller à Conakry