mis à jour le

A. Almi : Les prisonniers qui apprennent le Coran par cœur devraient être amnistiés

Le président de l’association centriste de la sensibilisation et de la réforme, Adel Almi a déclaré, mercredi 13 mars 2013, que les prisonniers qui apprennent le Coran par cœur devraient être les premiers à amnistier.