mis à jour le

Nigeria: Deux pasteurs arrêtés pour avoir eu des relations sexuelles ensemble

La nouvelle a été relayée le 3 janvier dans les médias. La police a arrêté deux pasteurs nigérians dans une chambre d'hôtel. Elle les a surpris durant l'acte sexuel.

Les deux pasteurs nigérians Prince Ejimole, 26 ans, et Lawrence Udo, 25 ans, ont été arrêtés et déférés devant la cour après avoir été surpris durant un acte sexuel. La scène se déroulait dans une chambre d'hôtel de Ijeshatedo dans l'Etat de Lagos, sud-ouest du Nigéria.

Les deux inculpés se sont vus accuser d'acte inapproprié contre les lois de la nature et ont dû immédiatement comparaître devant la magistrate Madame Awogboro. L'enquête a prouvé qu'ils se retrouvaient régulièrement dans le même hôtel. Un des employés a déclaré qu'ils usaient toujours de la même excuse, à savoir le besoin de prier de manière isolée.

Le rapport journalistique prétend que les deux hommes ont été repérés sur dénonciation. Ils auraient forcé l'un de leur collègue prêtre à avoir des relations avec eux. Ils lui donnèrent rendez-vous à l'hôtel sous le pretexte de la prière. Le prêtre qui serait la victime, Chidiebere Mozie, affirme que lorsqu'ils sont entrés dans la chambre de l'hôtel Ejimole a commencé à mordiller son torse et s'est déshabillé afin de le violer. Il a alors fait sonner l'alarme qui a alerté le personnel. Celui-ci a accouru et a déclaré qu'ils se doutaient de l'activité des prêtres depuis un moment.

Le service de sécurité a ensuite prévenu la police de Ijeshatedo qui les a arrêtés et emmenés au poste. Ils furent aussitôt accusés de pratiques sexuelles déplacées.

Nigeria: Deux pasteurs arrêtés pour avoir eu des relations sexuelles ensemble
"That you, Prince Ejimole and Lawrence Udo on the same date, time and place did have carnal knowledge of each other against the order of nature" (Traduction: « Vous, Prince Ejimole et Lawrence Udo, avez été vus ensemble et arretés au même endroit, le même jour et accusés de pratiques contre-nature), extrait du rapport de la cour.

"That you, Pastor Prince Ejimole on the same date, place and time did gross indecency by sucking Chidiebere Mozie's breast, attempting to suck his penis and having carnal knowledge of him" (Traduction : Vous, Prêtre Prince Ejimole à la même date, au même endroit avez pratiqué des attouchements sur la personne de Chidiebere Mozie en suçant ses mamelons et avez tentez de sucer sa verge et d'avoir des pratiques hors normes avec lui), la cour.

La police a dit que le facteur principal de l'arrestation reste le fait que les deux prêtres ont eu des rapports sexuels ensemble. Cela est contraire au code pénal de l'Etat de Lagos au Nigéria selon les sections 214 et 516. Les deux prêtres ont plaidé non coupable. Ils se sont vus écoper d'une forte amende et de prison avec sursis.

Je ne vois pas bien quoi penser. Si ces deux pasteurs ont tenté d'en violer un autre alors bien sûr qu'ils sont coupables et on a bien fait de les arrêter. Mais si il ne s'agit que de leur affaire à eux, est-ce la fin des temps comme le titrait le journal nigérian ?

Sources : trends.com.ng via zafro.net

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye