mis à jour le

Le gouvernement envisage d'apporter des réponses aux faiblesses de sa communication

Le Gouvernement sénégalais compte apporter des éléments de solution face aux faiblesses de la communication gouvernementale en construisant une vision commune afin d'identifier le mal et d'''administrer le remède'' qui s'impose, a indiqué mardi le Secrétaire général du gouvernement, Seydou Guèye.

"[...] Il s'agit de construire une vision commune, d'identifier le mal et d'administrer le remède qui s'impose" pour une bonne communication gouvernementale, a dit M. Guèye lors d'une réunion de validation des termes de référence du Projet de chronogramme dans le cadre de la mise en ½uvre des axes de la communication gouvernementale.

A cet effet, le gouvernement a jugé nécessaire de produire une information publique de qualité et structurée, à travers une double articulation entre les acteurs du niveau sectoriel (ministères, chargés de communication) et la stratégie globale intégrant l'ensemble des préoccupations.

Lors de la rencontre, un comité technique a été mis sur pied pour valider les termes de référence, avec en perspective la convocation d'un conseil interministériel sur la communication gouvernementale.

Ce conseil interministériel permettra de valider des axes définis à travers un point de vue technique et les modalités de mise en ½uvre au niveau institutionnel.

Au sortir de la rencontre, des objectifs majeurs ont été déclinés. Il sera ainsi procédé à un état des lieux de la communication gouvernementale dans le contexte actuel et à la mise en place d'un cadre de réflexion et d'action pour une bonne prise en charge de la communication gouvernementale.

L'Etat du Sénégal va également produire des outils permettant d'élaborer et de mettre en ½uvre une feuille de route et un mécanisme de communication coordonnée et efficace.

Pour se faire, il a été mis en place un comité de pilotage dirigé par le Directeur de la Communication, Alioune Dramé, et deux autres commissions dont l'une, chargée de la communication, est managée par le Directeur général de l'Agence de presse sénégalaise (APS), Thierno Birahim Fall.

La seconde commission est une commission scientifique administrée par le Directeur général de la Radio Télévision Sénégalaise, Racine Talla.

APS

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye