mis à jour le

Afrique du Sud : les tombes de deux anciens militants anti-apartheid exhumées

La justice sud-africaine a procédé mardi à l'exhumation dans le cimetière de Soweto de deux anciens militants anti-apartheid disparus depuis 1988 et dont les familles accusent l'ex épouse de Nelson Mandela, Winnie Mandela, d'être responsable de leur mort, indique le parquet sud-africain. « Deux tombes ont été ouvertes dont nous pensons qu'elles contiennent les restes de deux militants qui ont disparu en 1988 », indique Phindi Louw, une porte-parole du parquet. Corlett « lolo » Sono, 21 ans et Siboniso Anthony Shabalala, 19 ans, travaillaient au service de la lutte anti-apartheid au sein de l'aile armé de l'ANC, quand ils ont été poignardés à mort en septembre 1988. Leur disparition a été attribuée à Winnie Mandela, mais celle-ci a toujours démenti son implication.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains